Suivre des traces de sabots c'est marcher vers une histoire fabuleuse. ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chevaux de Symbiosa

Aller en bas 
AuteurMessage
Symbiosa

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/11/2013

Informations
Boutons d'Or: 16
Bons saillies:

MessageSujet: Chevaux de Symbiosa   Lun 18 Nov - 3:35


Lun. 18 Nov. 2013 • DREAMER

_____________________________________

Aujourd'hui, alors que j'avais acheté ma jolie jument pie depuis peu, je ne me sentais pas encore tout à fait prete a monter. Je savais que j'avais choisis le bon cheval, je savais que ça serait bien entre nous, et je savais qu'une fois sur son dos, je serais heureuse. Mais pour poser mes fesses sur quel que cheval qu'il soit, il fallait que je le sente, un jour de dé-clique... Et je savais que ça serait pas aujourd'hui. J'avais pas envie de me presser, et j'avais l'occasion de passer un peu de temps avec elle, à pied. Alors, c'est dans l'objectif de mettre Dreamer au pré que je venais aux écuries aujourd'hui avec mon père. Il avait tenu à m'accompagner pour suivre mes premiers contacts avec ma toute nouvelle amie, et j'avais accepté avec plaisirs. Pour les débuts, j'étais rassurée d'avoir un connaisseur à mes cotés. Ainsi donc, nous sommes allés dire bonjour à la pie dans son box.

L'acceuil n'a pas été très tendre. Mon père m'a laissé m'approcher seule, mais alors que j'entrais dans le box tout doucement, la jument a couché les oreilles et s'est terré vers le fond, en donnant un mini coup de postérieur dans le vide. Je venais de la déranger dans la dégustation de son foin et pour le peu qu'elle me connaissait, il faut dire qu'elle n'en avait rien a faire de moi. Pour elle, j'étais juste là pour la faire chier, je le voyais dans ses yeux, agacés et craintifs. Elle avait l'air de me parler, comme si elle disait "Qu'est-ce que tu me veux ? J'ai pas confiance, t'approches pas". Pourtant, en chuchotant son nom, je me suis approché d'un petit pas, puis deux, puis trois... En ignorant ses signaux de mise en garde. Elle s'est heureusement contenté de me donner un grand coup de queue désagréable dans la gueule, mais sans retenter de coup de pied. Enfin quant meme, elle était pas à l'aise. Qu'à cela ne tienne, j'ai demandé à mon père le bouchon et j'ai commencé à la panser.

C'était juste histoire de voir ses réactions, car si elle se roulait, ce nettoyage ne servirait à rien. Mais comme ça, je voyais les limites à ne pas dépasser le premier jour pour elle, et elle apprenait que le pansage c'est agréable, surtout quant c'est fait par quelqu'un d'attentif à elle. Malheureusement, on était en plein mois de novembre aujourd'hui, et dès le 1er jour, je devrais effectuer un exploi : lui mettre une couverture. Après tout, je ne savais pas encore si elle était du genre fragile ou robuste face au froid, alors dans le doute, autant ne pas prendre de risque. Une fois calmé par le pansage, je réquisitionnais mon père pour aller chercher la couverture et m'aider à la mettre. Le tissu était noir, ça lui irait bien sur sa robe toute claire. On commençait par la sortir du box. Elle se laissa passer le licol sans trop de problème, et aussitôt dans le couloir de l'écurie, je passais la longe à mon père pour la tenir. C'est à moi que reviendrait la lourde tache de lui mettre l'étrange objet.

En voyant l'immense masse noire, la réaction ne s'est pas fait attendre, toute craintive qu'elle était. Elle a tiré sur sa longe et a chercher une issue dernière mon père, vers la grande porte de sortie des écuries. Mais tout en la rassurant, mon père a céder un peu de longe, sans la laisser partir pour autant. Sa petite frayeur instantané s'est vite estompé, pour ne plus laissé qu'une haute dose d'excitation et de réactivité. Alors que je lui présentait l'objet, elle ne bougeait plus mais ouvrit grand les naseaux pour l'analyser, la tete tremblante, tatonant la chose du bout des lèvres. Parfois, elle sursautait en se faisant peur toute seule, mais chaque fois mon père restait de marbre, tout en la caressant franchement. Je lui laissais tout son temps et au bout de 10 minutes, je sentais qu'elle était moins stressé. En temps normal, j'aurais pris plusieurs séances si il le fallait pour l'habituer à la couverture, mais en l’occurrence, le manège était pris et le froid était trop mordant pour risquer de la sortir à nu, sans connaitre aucunement sa rusticité. Ainsi, je me contentais d'un apaisement pour tenter le tout pour le tout, en priant pour que son coeur ne ré-accélère pas d'un coup. Ah non ça serait horrible...

Je lui glissait la chose avec mille précautions, en essayant de ne pas la regarder. Dreamer par contre ne se gênait pas pour lorgner mes moindres faits et gestes ! Mais en fin de compte, elle se laissa faire du début à la fin. VICTOIRE ! J'avais réussit a tout bien sangler sans trop de problèmes, et dès le travail finit nous emmenions la jument dans sa pâture bien mérité. Je l’emmenait au milieu de l'enclos avant de retirer le licol. Par crainte, mais aussi par soulagement d'etre enfin tranquile, elle ne se fit pas prier pour partir au trot. Accoudée sur la barrière avec mon père, j'observais ses premiers gestes. C'est clair, elle était pas à l'aise avec sa couverture sur le dos ! Elle essayait de se gratter le garrot, et gesticulait de façon bien saccadé et inhabituel, meme pour un cheval joueur. Elle n'avait qu'une envie : enlever ce truc bizarre ! Je restais un peu plus longtemps que prévu, inquiété par son comportement, mais au bout d'un quart d'heure, elle semblait oublié petit à petit cette chose qui finalement lui tenait bien chaud.

Mon père et moi décidions de la laisser seule un moment, pour discuter ensemble une petite heure avant de la rentrer au box et de retourner à la maison.


Dernière édition par Symbiosa le Jeu 21 Nov - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: Chevaux de Symbiosa   Mar 19 Nov - 1:22

Wouah ... *-*

+ 4 BO
+ 4% de confiance
+ 2% de moral
+ 2% de forme


Quête --> Accomplie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
 
Chevaux de Symbiosa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galoupet :: Alentours :: Les prairies-
Sauter vers: