Suivre des traces de sabots c'est marcher vers une histoire fabuleuse. ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▬ Grenadine au rond

Aller en bas 
AuteurMessage
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: ▬ Grenadine au rond   Lun 18 Nov - 8:08


G R E N A D I N E ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....


Née chez un particulier, Grenadine à été baptisée par une petite fille toute mignonne qui à été sa propriétaire longtemps. N'ayant aucune connaissance, cette petite à quand même réussis à débourrer l'alezanne et à en faire la gentille jument qu'on connais d'aujourd'hui. Cette jeune fille grandit, elle continue de monter Grenadine, de lui apprendre des tours de cirque malgré qu'elle devient trop grande pour elle. Un jour, sa propriétaire doit la vendre pour cause financière en plus qu'elle n'avait plus le temps de l'entretenir aussi bien physiquement que moralement. Grenadine à perdu espoir tout un temps, regardant les clients passer devant son box de jument à vendre. Jusqu'au moment où le Galoupet l'a rachetée. On la entretenue, bien belle, rondouillette, elle est vraiment magnifique. Elle travaille par ce que l'on le lui demande mais c'est tout. Avant elle adorait çà, elle réclamait même parfois. Elle ne s'attache plus à personne, peur de revivre ce qu'elle à vécu, comme quoi cela laisse des séquelles.

r é c a p i t u l a t i f ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....


première à cheval - samedi 26.10.2013
▬ titre - jour 00.00.2013


Dernière édition par maioral le Lun 9 Juin - 8:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Grenadine au rond   Mar 19 Nov - 8:53

première à cheval ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

samedi 26 octobre 2013

Je piétinais d'impatience. J'étais armée d'un pantalon d'équitation, de nouvelles petites bottes, d'une bombe toute neuve, de gants et de bonbons dans la poche de mon pull noir. Mon père finissait de se préparer pusi enfin, nous partions en route ! Direction le manège ! Heureusement, ma mère ne venait pas avec. Elle avait trop de travail à mettre en ordre et pensait communiquer un mauvais stress en me voyant à cheval, à force de penser à toutes les catastrophes possibles et imaginables. C'est ainsi que mon père et moi, partions aux écuries. Je l'aidais à brosser Grenadine qui se laissait faire bêtement, sans ni prendre plaisir ni montrer un quelconque intérêt pour nous. Mon père me montra comment mettre des guêtres et savoir si elles étaient de le bon sens. Le reste, c'est lui qui faisait tout. Mais bientôt, ce sera à moi de le faire.

Une fois que Grenadine était préparée, nous partions pour le rond de longe. Je me demandais bien ce que c'était et je fus un peu déçue en voyant un simple petit rond avec du sable dedans. J'en faisais part à mon père qui en rit puis il commença à « longer » comme il disait. Que des mots techniques en équitation ! J'espérais que je comprendrais mieux d'ici quelques séances.
Je me tenais debout à côté de mon père. Celui-ci faisait tantôt marcher Grenadine, tantôt la faire trotter. Elle obéissait plutôt bien, une fois que mon papa bougeait un peu son fouet. Au bout de dix minutes, un quart d'heure, il la fit galoper et je fus éblouïe pas toute sa crinière qui ondulait dans tous les sens... Quelle beauté cette jument ! Je prenais la manche de mon père et tirait dessus...
- Papa, c'est quand que je monte ?!
Il sourit et remit Grenadine au pas d'un petit "ooh!". Il la laissa marcher, me regarda d'un air malicieux.
-Quoi, tu veux monter ? Mais... C'était pas prévu !
- PAPAAAA !!!

Je sautais dans tous les sens-ou près de mon papa en tout cas-, intriguant Grenadine qui nous regardait les oreilles pointées vers nous, s'étant arrêtée par la même occasion.
- Haaa, c'est bon, arrete de crier, je rigole !
- C'est pas gentil !

Je faisais une mine boudeuse...
- Oh tu veux plus monter ok bah on rentre Grenadine alors.
- Nooon !

Je lui barrais le passage avant qu'il ne parte.
- Allez, viens alors.
Sa main vint dans mon dos et ensemble, nous avancions vers la ponette qui était restée à l'arrêt. Son air intéressé s'était dissipé et elle restait mollement immobile, les oreilles légèrement en arrière, le teint sombre, éteint.

Alors pour commencer, petite explication de comment monter. D'abord, toujours à la gauche du cheval. Je ne comprenais pas très bien pourquoi mais ok, c'est enregistré ! Par contre, mettre le pied gauche à ce truc muche «d'étrier»... trop dur ! Déjà que j'étais minuscule... L'étrier m'arrivait au nombril si pas plus haut ! Avec un petit coup de pouce, mon père veut bien me mettre à cheval. Une fois sur Grenadine, il règle les étriers à ma longueur. Il me demande de me mettre debout et puis de m'asseoir. S'ensuit une petite explication sur ma position. Tout d'abord, se tenir droite. Mettre les épaules en arrière ("sortir les nichons" comme il s'est amusé à dire, méchant papa!). Puis les talons vers le bas. Alors, j'explique vite fait aussi ce que sont les talons, car je ne savais pas non plus... C'est la partie arrière de notre pied. Donc, je dois la baisser alors que l'avant du pied est sur le plat de l'étrier. J'inspire un bon coup. Position, ok !
Mon père me tends alors les rênes, il m'explique brièvement comment il faut les tenir. La main bien fermée sur chacune d'elle et le pouce vers le haut. Je hoche de la tête, c'est enregistré aussi ! Check. Seulement, l'instant d'après, il me reprend les rênes des mains et fait un noeud dedans.

- Bon, tu n'en auras pas besoin pour cette fois-ci. Je vais d'abord un peu te faire découvrir les «sensations» qu'on a à cheval !

Je le regardais d'un air un peu étrange... J'étais un peu déçue car je ne voyais pas très bien où il voulait en venir là-dedans. Je voulais juste monter, toute seule le plus tôt possible... Je découvrais alors qu'il continuerait à me tenir toute la séance, vu que je suis sans rênes... Alors mes premiers exercices furent d'aller toucher les oreilles de Grenadine qui les secoua légèrement lorsque ma main droite empoigna l'une d'elles, délicatement bien sûr. Après, ce fût la queue. Il me demanda de me coucher sur son dos. La selle me faisait mal et m'obligeait à creuser mais c'était marrant ! Je devais aller toucher chaque pied de la main opposée.

- Très bien, on va faire avancer Grenadine alors !

Mon coeur battait plus fort dans ma poitrine d'un coup ! Grenadine se mit en marche à la demande de mon papa. Je me tenais au pommeau de la selle et riait aux éclats en décovurant ces «sensations», je les trouvais simplement... Formidables ! Alors, je m'exécutais de nouveau : toucher les oreilles, la queue, mes pieds de la main opposée et puis me coucher en arrière. C'était tellement marrant !

- Bon allez, on va essayer un peu de trot si tu es à l'aise au pas alors...
- Quoi ? Et je fais la même chose ?


Je m'en sentais beaucoup moins capable d'un coup et commençait à me sentir mal à l'aise.

- Oh non, ne t'inquiète pas ! Mais d'abord, tu vas essayer de faire assis-debout plusieurs fois au pas.

Je m'exécutai alors, ne comprenant pas très bien l'exercice. Je me levais, me rasseyais, relevais, rasseyais... Mon père me donnait alors un tempo en disant lui-meme "debout-assis" de plus en plus vite. C'était assez fatigant et il me laissa souffler deux minutes avant de partir au trot.

- Alors, dans un premier temps tu vas te tenir à la selle lorsque Grenadine ira au trot, tu essaies de bien rester collée à la selle. Puis, quand tu le sentira, tu tenteras de faire debout-assis et tu peux toujours te tenir.

Et ainsi, mon papa demanda le trot à Grenadine et voyant le fouet bouger derrière elle, elle partir d'un coup. Je me sentais toute secouée et au fur et à mesure, elle prit un rythme plus elnt et regulier. J'étais ballotée dans tous les sens, mais trouvais ça marrant. Au bout d'un moment, je perdais mon souffle à force de rire et au bout d'un moment, mon père me demandait de faire debout-assis. Je tentais, en m'aggrippant au pommeau tant bien que mal, ce fut pas mal... moche mais bon. Mon père tentait de me donenr le rythme mais je loupais parfois un temps mais à force, je savais plus ou moins le faire quand il demandait juste que je me laissais pas mal retomber dans la selle, pauvre Grenadine ! Mon père finit par le faire revenir au pas. Je reprenais mon souffle. On la laissa marcher deux minutes et puis retour au box et je lui donnais quelques carottes et un câlin qu'elle ignora quelque peu mais soit. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Grenadine au rond   Mar 10 Juin - 2:12



+ 4 BO

+ 2 points de de forme
+ 1 point de confiance
+ 2 points de travail à pied
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▬ Grenadine au rond   

Revenir en haut Aller en bas
 
▬ Grenadine au rond
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galoupet :: Infrastructures :: Le rond de longe-
Sauter vers: