Suivre des traces de sabots c'est marcher vers une histoire fabuleuse. ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▬ Under en prairie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: ▬ Under en prairie   Ven 6 Sep - 8:20


U N D E R ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....


On a toujours sous-estimé Under. La preuve, depuis tout petit il doit supporter son nom, qui signifie très clairement : En Dessous. En dessous des autres sans aucun doutes. Néanmoins, personnes ne sais pourquoi ils l'ont vu plus faible, il est beau, bien musclé, il à tout pour plaire, le physique d'un bel étalon puissant et courageux. Repoussé dés son plus jeune âge, aussi bien par les humains que par ses congénères, il a appris à se débrouiller seul et est plutôt du genre solitaire. Avec toute cette isolation, il est devenu terrible. Agressif, il n'hésitera pas à vous chotter ou à mordre, non, absolument tout. N'entrez jamais sur son territoire, qu'il soit clos ou non pauvre humanoïde, mais êtes vous fou ?! Si je serais vous je ne lui ferai pas confiance car d'un seul coup de sabot, vu sa puissante force, il peut vous envoyer dans le décor et même bien plus loin, méfiez-vous, votre vie ne tiens qu'à un fil. En tout cas prenez du temps car il en faudra, énormément ...

r é c a p i t u l a t i f ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....


j'ai vu - mardi 27.08.2013
à vélo - mercredi 28.08.2013
du sucre ! - vendredi 30.08.2013
Premier contact avec Papa - samedi 31.08.2013
un doute - lundi 02.09.2012
partager un secret - mercredi 04.09.2013
la désensibilisation - vendredi 06.09.2013
toute seule - samedi 07.09.2013
une question - lundi 09.09.2013
une routine s'installe - mercredi 11.09.2013
mise au clair - samedi 14.09.2013
départ en voyage - dimanche 29.09.2013
mauvaise surprise - mercredi 30.10.2013


Dernière édition par maioral le Mar 10 Juin - 5:56, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Ven 6 Sep - 9:32

j'ai vu ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

mardi 27 août 2013

Toute ma misérable petite vie ne tournait qu'autour d'une chose. Même deux. Les amis. La famille. C'étaient les choses les plus importantes. Si l'un ne tournait plus rond, c'était mon monde qui s'écroulait. Autant le dire, ça arrivait assez fréquemment. Mes amies étaient de véritables pestes à cette époque. Sauf que là, c'était l'été, les vacances, le soleil, les jours de canicule. Et les amies, mises de côté jusqu'à la rentrée.
On était revenus de vacances depuis trois jours et papa semblait très préoccupé. Il a très souvent visité le manège d'à côté ces derniers jours.
Et c'est un jour que débordé par les événements, il est parti une journée entière. Le soir venu, le portable de maman a téléphoné. Occupée à faire la cuisine, je l'ai pris et je le lui ai ramené. Elle a essuyé ses mains sur une serviette pour prendre son portable.
- Allô ? Qu'est-ce que tu as pris autant de temps !
Silence, elle écoute.
- Quoi ? Bon, très bien, j'arrive tout de suite.
Elle raccroche, souffle un grand coup. Ca n'a pas l'air d'aller. Je la regarde avec mes grands yeux bruns, je frotte mes doigts encore bruns de ma sortie de l'après-midi dans le jardin sur mon tee-shirt bleu.
- Angie ! Qu'est-ce que tu fais ?! Tu as sali ton beau tee-shirt !! C'est pas vrai... Bon, je vais aller chercher Papa en voiture. Tu veux venir avec moi ?
A cette remarque, je regardais mon vêtement. On voyait de grosses traces de doigts dessus, je trouvais ça trop cool, moi. Maman ne semblait pas de cet avis. En parlant, elle avait pris ses clefs de voiture en hâte et se précipitait déjà vers la porte. Je la suivais instinctivement. Je voulais vraiment pas rester à la maison, moi !
On rentrait dans la voiture et cinq minutes après, nous arrivions à l'écurie près des prairies. Et là, ce fut la révélation. Un cheval brun galopait, fou furieux sur l'herbe grasse de sa prairie... Papa, furibond jouait au chat avec un autre homme. Qu'il avait l'air marrant ce cheval ! Finalement, le quadrupède est sorti à fond les ballons et est rentré dans un autre pré. Ils ont fermé les fils et se sont réjouis entre eux. Pour je ne sais quelle raison. Et moi, je souriais. Je regardais le cheval qui s'était calmé, petit à petit. Et papa, il est rentré dans la voiture. On est retourné à la maison continuer notre petite vie. La nuit, je rêvais cheval.


Dernière édition par maioral le Dim 8 Sep - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Ven 6 Sep - 23:25

Tu me fais rire :')
Par contre je ne peux pas te donner de point de confiance car il n'y a aucune interactions entre toi et Under :3

+ 2 BO
+ 1 % de forme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Dim 8 Sep - 9:48

à vélo ;
. . .. ... . .. ... ... . .. .. . . .. . . . ... .....

mercredi 28 août 2013

J'étais surexcitée. En réalité, j'ai dit que j'avais dormi ? Non, juste spécifier que je rêvais d'un cheval. Oui, j'y pensais tellement fort sans vraiment trouver le sommeil. la nervosité m'avait fait tourner dans tous les sens au lit. Tant et si bien que je me réveillais à six heure et demi du matin. Contrairement aux autres jours où je me levais plutôt vers sept ou huit heure pour regarder mes dessins animés préférés du matin. Le marsupilami, titeuf, razmoket... Que du bonheur ! Sauf que là, je tombais sur un épisode de Dora l'exploratrice. Assise dans le fauteuil, j'ai finalement fermé les yeux et dormi encore une heure. Plus tard, dans la matinée, mes parents se sont réveillés et nous avons déjeuné ensemble. Ma mère me demanda de ranger ma chambre, encombrée de barbies et de leurs vêtements ! Je savais qu'en échange, j'aurai quelques libertés. Je m'exécutai directement sans rechigner mais à peine la porte du salon refermée derrière moi, j'entendais ma mère parler.
- Tu es fou, Patrick ?! Avoir pris ce cheval en charge ! C'est de la folie ! Que voulais-tu en faire déjà ?!
... (silence de papa ou paroles inaudibles de là où j'étais)
- Mais je me fiche que tu l'aies sauvé de l'abbatoire ! Imagine que tu te blesses en essayant de le dresser ! C'est pure folie je te dis !
Je n'osais pas rester plus longtemps, ces histoires ne me regardaient pas après tout ! Mais maman parlait-elle du cheval qu'on a vu hier soir ? Je réfléchissais pendant que je rangeais ma Malibu Stacy, son Ken adoré, leur voiture rose et blanche... Tous les vêtements dans ma petite boîte et hop!, rangée dans l'armoire avec mes quelques autres jouets. Je redescendais et là, je demandais à ma mère la permission de faire une sortie à vélo. Mes parents savaient que j'avais un coin dans la prairie du voisin où j'aimais jouer. Et j'avais mes raisons, c'était un coin génial, à l'abri des regards. Avec de grands rochers qui faisaient comme des tables et des chaises avec les arbustes comme murs... Bref, j'adorais. Tant et si bien que mes parents acceptaient. J'avais fait ma part du marché : ranger ma chambre. Maintenant, ma liberté. Seulement, ce n'est pas dans la prairie du voisin que je m'aventurais... J'allais... Jusqu'au manège.

Le trajet me sembla bien plus long qu'en voiture. Je pensais m'être perdue quand, enfin, j'apercevais une tache rouge et noire au loin. Je pédalais plus rapidement, les roues crissant sur le gravier du sentier. Puis je laissais tomber mon vélo vert et mauve pour m'approcher de la prairie. Le cheval broutait. Je passais entre les fils et mettais les mains dans les poches de mon gros pull. Au bout de mes doigts, des petits carrés durs de la taille d'une pièce de lego's. Sauf que ce n'était pas un lego, mais un sucre. Plusieurs sucres.
A ma vue, le cheval releva la tête, les oreilles en arrière. D'un coup, il pivota dans ma direction et galopa les oreilles enfouis dans sa crinière. De peur, je sortais les sucres de mes poches et les laissais tomber pour courir et repasser entre les fils. Le cheval vint jusqu'aux fils et s'arrêta net devant moi où je reculais d'un pas, les yeux grands ouverts. Il avait les naseaux bien écartés et bruyants, son regard très attentif. Il finit par repartir, nonchalant... Passant à côté du tas de sucre. Il ne s'arrêta pas très loin pour rebrouter. Je m'asseyais par terre et l'observais. Sa queue fouettait les mouches imaginaires. Le ciel s'obscurcissait. Au bout d'une dizaine de minutes, pas à pas, Under s'approchait du sucre. Et au moment où il découvrit les sucres, se mit à les manger avec voracité. Il relevait la tête en mâchant la substance blanche et son regard et ses oreilles s'attardèrent en ma direction. Je lui faisais un petit signe au revoir, me relevais, prenais mon vélo et partait. Jouer chez le voisin, comme le pensaient mes parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fruiti

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 20
Localisation : Over the rainbow ... <3

Informations
Boutons d'Or: 9
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Mer 11 Sep - 6:47

J'aime l'innocence de ton personnage qui touche le lecteur (moi en tous cas). Smile

+ 3 BO
+ 2 points de confiance
+ 1 point de moral

PS : pense a mettre le lien de la fiche de Under dans le sujet merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Mer 11 Sep - 23:26

du sucre ! ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

vendredi 30 août 2013

Mercredi soir on est aller chez mamy et papy ! Je suis restée dormir et j'ai été dormir tard le soir ! Dans le même lit que Mamy parce que j'aime pas dormir dans le petit lit de l'autre chambre... Du coup, c'est papy qui y va ! Le lendemain, papa et maman sont revenus me chercher et nous avons passé la journée au zoo. J'ai adoré les zèbres !  En passant devant leurs cages j'ai dit :
- Regardez !! On dirait des chevals !! Papy que ce sont des chevals qui n'enlèvent pas leur pyjamas !
Je pointais les équidés du doigts et mes parents ont ri. Au soir, j'avais une petite pensée pour le cheval brun. J'espérais le voir le lendemain avant de m'endormir.

Mon petit voeux pour le lendemain se réalisa. Ma mère retournait une journée au boulot. Et oui, les vacances s'achevaient tout doucement ! Du coup, je devais passer du temps avec mon père mais il avait énormément de paperasses à remplir et ranger. De ce fait, j'avais quartier libre durant toouute la journée ! J'en profitais donc au matin pour aller voir le cheval. Cette fois-ci, je ne prenais pas peur quant au chemin à prendre. Je commençais doucement à savoir où passer. Bientôt, je connaitrais les buissons par coeur ! Mais en attendant, j'ouvrais bien l'oeil ! J'avais pris une poignée de cornflakes du matin avec deux sucres et espérait faire le petit bonheur du cheval avec ces friandises ! En arrivant, le cheval relevait la tête, la bouche toujours remplie de touffes d'herbes et les oreilles en arrière, me fixant. Je laissais tomber mon vélo sur le côté de la route et m'approchais. Je rentrais dedans et venais déposer la nourriture à mes pieds. Le cheval ne prit pas longtemps à venir au grand galop de charge vers moi. Je m'encourus sortir de la prairie et le cheval s'arrêta net à la nourriture. Il se mit alors à manger les friandises puis à venir près de la clôture où il passa la tête au-dessus. Je tendais un doigt vers lui pour le caresser. Ses lèvres happaient l'air et il faillit me mordre, ses oreilles en arrière. Je ramenais vivement ma main et puis rigolait. Je retentais l'expérience et je sentis son souffle sur ma main avant que je ne la dégage. Under secoua sa tête et puis repartir dans son pré, blasé. Je laissais là notre expérience pour ce matin. Je reviendrai l'après-midi, après manger.

Hum... Vive les tartines au nutella ! Je mangeais bien trois ! Même Papa me dit que j'avais un appétit très vorace aujourd'hui. C'est que ça creuse les balades à vélo ! Juste après, je faisais une petite sieste dans le fauteuil devant un Buggs Bunny et puis... reparti pour de belles aventures ! Je prenais discrètement quelques sucres dans le pot à la cuisine, prévenais Papa et je me mettais sur mon vélo.

De retour près du cheval, je reçu un faible hennissement à ma venue. Une idée saugrenue me passa dans la tête. Je faisais rentrer mon vélo dans la prairie et là, le gros changement. Under n'osa même pas bouger.
- Allez viens, Beau Brun !
L'étalon vint s'approcher, les naseaux grands ouverts, le blanc des yeux découvert... Il tournait autour du vélo comme si s'était un monstre. Il s'approchait, reculait, avançait le nez, un pas en avant puis se retournait au petit trot, élégamment, la queue en panache. Je riais, je me marrais toute seule. Comme il était drôle à voir ! De mon côté, je restais de l'autre côté du vélo, toujours. A force, l'étalon se mit à me courir après. Je sautais plusieurs fois d'affiler au-dessus du vélo pour échapper à ses sabots qu'il faisait voltiger haut avec ses antérieurs. Tant et si bien qu'à la fin, n'en pouvant plus, je relevais mon vélo, qui fit reculer le cheval que je surnommais Beau Brun, et m'asseyais sur le siège le temps de reprendre mon souffle. Beau Brun me regardait, n'osant ni brouter ni s'approcher. Je fouillais dans ma poche, ce qui fit se redresser le bai dans sa posture, les oreilles en avant, quelques instants. Enfin, il osa s'approcher de deux pas. Je lui lançais le bout de sucre à ses pieds et il le mangea. Il me regarda de nouveau, intéressé. Je lui tendais ma main avec un autre sucre. Il tendit son encolure, ronfla des naseaux puis recula d'un pas. Je le lui lançais un peu plus près de moi et il vint le manger. Je lui tendis une troisième fois mon sucre et il le prit sur ma main. Je tentais de lui passer mon autre main sur le chanfrein mais à peine touché, il s'écarta vivement. C'est là que je décidais de repartir, nos folles courses m'avaient épuisée et le temps avait filé assez rapidement. Je mettais mes jambes de chaque côté du vélo, et roulait dans l'herbe folle jusqu'aux fils sous le regard ébahi de Beau Brun. J'en sortais tant bien que mal et direction la maison, avec un grand secret. Le plus beau secret. Celui du début d'une amitié avec Beau Brun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 1:33

J'adore ! *.* Je sais pas pourquoi, je trouve la manière dont tu écris géniale, on a l'impression de retourner à nos six ans ! Razz

+ 4 BO
+ 5 % de confiance
+ 2 % de moral
+ 4 % de forme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 3:52

Premier contact avec Papa ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

samedi 31 août 2013

J'étais en pleurs ! Comme c'était douloureux ! Ma vie s'effondrait d'un coup ! Comment cela pouvait être si tragique ? Je n'en revenais pas ! Comment pouvait-on nous faire ça, à nous ? Nous fragiles enfants, ô enfants de Dieu tout puissants ! Ne voyaient-ils pas notre grandeurs ? Il faut croire que non... Aujourd'hui, j'apprenais que c'était mon dernier week-end de vacances. À partir de lundi, c'était retour à l'école. Que ne pouvais-je rester en vacances jusqu'au restant de ma vie ! La vie était trop dure ! Moi qui commençait tout juste à vraiment bien m'amuser ! Et bien non.
C'est donc ainsi que je passais la matinée à pleurer, râler et bouder dans mon coin. J'avais beau supplier mes parents, ils voulaient absolument que j'aille à l'école. Ils avaient beau dire que ce n'étaient pas eux qui le voulaient, j'en suis sûr que si ! Ils sont si méchants avec moi ! Grrr. Je le leur ferai payer, un jour !

Bon bref, je me suis calmée après-midi. Un rien. Un minusculement plus calme que je ne l'étais avant. Mais une seule phrase suffit à me faire bondir hors de mon fauteuil et me rendre éclatante de joie !
- Chérie, je vais aller voir le fameux monstre... Tu restes à la maison avec Kategana ?

La conversation avait beau s'être fait dans la cuisine alors que, dans le salon, je courais jusque chez eux. J'avais directement fait le lien entre le Beau Brun et le fameux monstre que, je ne sais pour quelle raison, ma mère détestait déjà tant le premier jour.
- Je veux venir avec toi Papa !!!
D'un coup, mes parents se regardèrent d'un air curieux. Un éclair fusa dans les yeux de ma mère et mon père n'en sembla que plus désolé...
- Non ma louloutte, il vaut mieux que tu restes ici, avec maman.
Je sautillais sur place avec un regard insistant et implorant. Par pitié !!
- Je veux venir ! Je veux venir ! Je veux venir !
- Non Kategana, on va rester ici. On va regarder un film. J'ai été le cherché à la vidéothèque spécialement pour toi.
La voix de ma mère se voulait autoritaire mais à ce moment là, rien d'autre n'importait que la sortie de Papa.
- Piitiiiiiiiiiiééééééééé !
- Non Kategana !

Réponse sèche de ma mère, elle ne voulait vraiment pas. Je me voyais déjà en train de crier de rage, de me vautrer par terre en tapant des poings et des pieds si j'essuyais un nouveau refus !
- Mais je m'en fou du film !! Je veux voir Beau Brun !!
Beau Brun ? Un haussement de sourcil de mon père. En une fraction de seconde, un sourire illumina son visage et il rit. Ma mère ne fut pas du même avis.

- Kategana nous avons de projets et...
- C'est bon, je t'emmène avec.

La réponse de Papa me transporta littéralement au septième ciel ! Comme c'était booooon !
- Une seule condition, tu devras rester sur le côté et m'écouter quoi qu'il advienne. Tu pourras pas le caresser. D'accord ? Et tu devras aller à l'école lundi sans bouder !
- J'irai à l'école comme une fille sage, promis ! Je ferai tout ce que tu veux !

Quand on les prends dans le bon sens, les gamins seraient prêt à faire n'importe quoi ! Mes parents discutèrent cinq minutes entre eux. J'entendais ma mère crier un coup sur mon père en parlant de danger, d'inconscience, de débile mentale et d'autres... Me demandait bien ce que ça voulait dire, débile mentale... Je poserai bien la question, une prochaine fois.

On est arrivé à l'écurie, ma mère avait finalement consenti à venir avec. Sans doute trop peur que je me fasse mal si mon père était avec cette "brute de cheval". Nous nous sommes avancés vers sa prairie et là, le cheval sembla devenir fou. Ma mère et moi nous nous installions sur le côté, derrière les clôtures, assises sur une nappe de pique-nique. Ma mère avait pris de nombreux pulls et couvertures pour ne pas attraper froid. Nous étions sur une air très dégagée et le vent soufflait énormément. Le soir tombait et il faisait vite très frais. Mes yeux étaient focalisés sur Beau Brun. Mon père tentait par plusieurs fois de l'approcher de diverses manières. A chaque fois, Beau Brun fonçait sur lui. Émerveillée, je pensais à chaque fois que le cheval venait vers mon père pour sortir ou autres. Ces moments-là, je sentais les bras de Maman que je câlinais se crisper sur moi. Et à chaque fois, Papa faisait de très grands gestes et semblaient effrayer le cheval. Je ne comprenais rien. Quel étrange façon de procéder... Finalement, mon père se faisait menaçant et fit courir plusieurs fois le cheval dans son pré. Pour que finalement, mon père le suive jusqu'à l'autre bout du terrain et le refasse partir encore et encore. Il tenta une ultime approche. Papa était arrivé à environ 10 mètres de l'étalon que celui-ci décida de fuire et que Papa le chassa en bougeant les bras... Il revint bredouille près de chez nous.

- Il y a du boulot... Il ne se laisse même pas approcher.
- Tu le fais partir à chaque fois qu'il vient !

Répondais-je sans vraiment penser à ce que je disais. Pendant un moment, je stressais à l'idée qu'ils découvrent qu'en réalité, je venais ici souvent... Et au fond, je n'y connaissais rien.

- C'était une manière de me menacer Kategana... Quand un cheval fait ça, il faut faire très attention. C'est qu'il n'est vraiment pas content..
- Pourquoi il est pas content?
- C'est bon, stoppons cette discussion maintenant. On va rentrer.

Maman coupait court à notre dialogue, avant même que Papa puisse répondre, mais je retenais ce que mon Papa m'avait dit ce soir là. Je n'oublierai pas de lui en reparler, et très bientôt.


Dernière édition par maioral le Jeu 12 Sep - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 4:14

Tu comptes remonté chaque jour jusqu'à aujourd'hui ? :'D Ca risque d'être du boulot x)

+ 5 BO
+ 1 % de confiance ( vu qu'il le faisait fuir ben ...)
+ 3 % de forme
- 2 de moral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 5:32

un doute ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

lundi 02 septembre 2013

Dimanche, c'est la journée réunion de famille. Du coup, j'ai revu mes cousins, cousines, tantes et oncles. Mais pas Beau Brun. Et lundi, c'était le retour à l'école... Vraiment trop triste ! J'y suis allée comme promis, sage comme une image. C'est Papa qui est venu me rechercher à la fin des cours. Sur le chemin, agréablement confinés dans la voiture je lui posais mes questions.

- Papa, c'est quoi un débile mentale ?
Question la plus perturbante en premier ! Suivrait l'autre question un peu plus intéressante.

- Où as-tu entendu ça chérie ?

J'avais senti mon père être un peu mal à l'aise en une fois. Son regard s'attardait sur moi quelques secondes durant avant de se reposer sur la route

- C'est Maman qui l'a dit l'autre fois.
- Ha... Et bien... Elle a dit ça parce que... parce que.... Parce qu'elle était fâchée sur moi.
- Pourquoi elle était fâchée sur toi ?
- Parce que j'ai fait quelque chose qu'elle n'a pas aimé...
- C'était quoi ?
- Tu le sauras bien assez tôt. Et sache que c'est très malpoli d'écouter les discussion que ne te regardent pas...


Je me renfrognais dans la voiture... J'aimais pas l'école. Et j'aimais encore moins qu'on me cache quelque chose ! Lorsque nous sommes arrivés à la maison, je montrais à ma mère que je n'avais pas de devoirs. J'ai pu aller jouer directement ! J'ai donc enfourché mon vélo et je suis allée voir Beau Brun. J'avais gardé une partie de mon sandwich au fromage de midi pour lui.

En arrivant à la prairie, le cheval ne bougea pas. Pas un regard, pas un mouvement. Ni un sourcillement, ni une oreille à l'écoute. Je laissais tomber mon vélo sur le flanc, dans l'herbe et je rentrais dans la prairie.
- Beau Brun !!
Le cheval releva la tête, les oreilles plaquées contre sa nuque. Il se releva alors sur ses postérieurs et battit de l'air avec ses antérieurs puis fit une énorme croupade dans ma direction. Cela me refroidissa d'un coup. Le vent souffla dans mes cheveux qui me cachaient la vue et j'eu un grand frisson. D'un coup, les larmes me montèrent aux yeux. Beau Brun était fâché ! Je m'asseyais dans l'herbe, à côté d'un crottin et laissait libre cours à mes chaudes larmes. Les coudes posés sur mes genoux repliées contre moi. Je cachais mon visage sans même prendre ni le temps ni le courage de surveiller les gestes du cheval. Ce dernier vint vers moi dans un puissant trot, menaçant. Il s'arrêta à côté de moi et son nez fouilla dans mes cheveux. Un bruit. Une voix. Je riais en mon fort intérieur. De la main, je repoussais le cheval. Je dégageais mes cheveux de mon visage et regardais vers le haut, l'immense bête qui me toisait du haut de son mètre septante...
- Tu me pardonnes ?
Le cheval était aux aguets, prêt à partir au moindre danger. Je me relevais et lui tendais ma main qu'il renifla et fouilla du bout de sa lèvre qui chatouilla ma main. Un sourire illuminait mon visage. Je fouillais dans ma poche, l'étalon pencha la tête sur le côté, les oreilles pivotant dans tous les sens et s'arrêtant vers l'avant. Je lui tendis la moitié du sandwich et il s'en empara voracement. Je le regardais le manger. Étant plus difficile à mastiquer, le cheval hocha de la tête avec le bout de pain entre les lèvres créant en moi une hilarité folle qui ne s'arrêta que cinq minutes après. Je m'approchais pour venir à côté de lui et caressais le bas de son encolure, son épaule et sa jambe. Finissant même par me blottir contre lui. Mon visage contre son épaule et mes mains encerclant sa jambe. L'étalon tourna la tête vers moi l'air de dire : "qu'est-ce que tu fais?"
Je lui caressais le chanfrein. Il se désintéressa de moi et se mit à brouter sans s'inquiéter de ma présence mais me tolérant. Cinq minutes après, je me décidais à le laisser.

(Si possible de mettre les points dans le pré-débourrage : respect et confiance en l'homme. Pleeaase. I love you)


Dernière édition par maioral le Jeu 12 Sep - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 7:06

Comme toujours, j'adoooooore I love you

+ 4 BO
+ 4 de confiance
+ 5 de forme
+ 3 de moral

Oooooups :3 Désolée j'avais zappé, la confiance et le respect est déjà gagné (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 7:50

partager mon secret ;
. . .. ... . .. ... ... . .. .. . . .. . . . ... .....

mercredi 04 septembre 2013

Je ne revis Beau Brun que deux jours après. J'étais débordée de devoirs et de petites corvées tels que ranger ma chambre, changer les draps de mon lit... Que des choses inutiles qui m'empêchèrent d'aller voir Beau Brun l'après-midi et après, il faisait trop noir dehors...

Les pneus de la voiture ont crissé sur le gravier du parking. Je sortais accompagnée de Papa. C'était en début d'après-midi. Papa avait accepté d'aller au manège avec moi sous condition de ne pas en parler à ma mère... Je ne voyais pas très bien pourquoi mais vu son air dépité, je faisais semblant de comprendre. Tant que je pouvais aller voir Beau Brun ! J'avais pris deux-trois sucres dans ma poche en cachette et comptait bien montrer à mon Papa ce dont j'étais capable ! Lui qui ne savait même pas attraper Beau Brun alors qu'il venait tout seul.

- Papa ? Pourquoi il était pas content Beau Brun quand tu es venu le voir l'autre jour ?
- Tu parles de Under ?
- Le cheval qu'on va voir.
- Et bien... C'est un cheval très difficile. Je l'ai acheté et on m'a dit qu'il est indomptable. Presque impossible de s'en approcher ! C'est une victoire que d'avoir réussi à l'amener ici dans un van !


Un petit sourire en coin, je me voyais déjà super douée en équitation. Avais-je réussi à dompter Beau Brun ?? J'allais bientôt le savoir ! En arrivant à la prairie, je voyais déjà Beau Brun lever la tête et galoper comme un fou furieux vers nous. Je voyais sa crinière onduler au vent et sa vitesse m'éblouit.

- Holà ! Recule ! Hop ! Hop !

Mon père écartait le cheval de la barrière et rentra dans la prairie en me soufflant de ne surtout pas y entrer. L'étalon déjà ne semblait pas plus content que la dernière fois. Mon père s'approcha tout de même plus près de lui pour revenir au même résultat, un cheval qui fuit. Au bout de dix minutes à voir Papa courir et faire fuir le cheval, je décidais de braver les interdits... À moi les exploits ! Je passais entre les barrières. Il fallut un moment à mon père pour se rendre compte de la chose... Et à ce moment, c'était déjà trop tard. Le cheval galopait, galopait et en me voyant, face à lui, galopa de plus belle. J'entendais mon père crier

- KATEGANAAA !!!!!!!!!! SORS TOUT DE SUUUIITEEEE !!

20, 15 et bientôt que 10 mètres nous sépara... Baf. Le cheval s'arrêta net devant moi, sa croupe s'abaissant. Il leva ses deux antérieurs de dix cm avant de se tenir normalement et de venir tendre son nez vers moi. Je sortais mon sucre et le lui tendais. Mon père courait comme un dératé chez moi, jusqu'à ce qu'il surprit notre moment de complicité. Je caressais le chanfrein du cheval, tournait la tête vers mon père qui s'avança encore. Le cheval fit un quart de tour pour repartir au galop et échapper à mon père.

- Papa tu lui fais peur !!

Mais mon père me regardait, bouche bée... Étais-je devenue un bonhomme vert ? Il s'approcha de moi et me prit dans ses bras.

- Que j'ai eu peur !!! Ne me refais jamais ça !!!

Mes bras autour du cou de mon père, je regardais au loin Beau Brun qui avait retrouvé son calme et broutait. Une sourire malicieux sur les lèvres que je tentai vainement de cacher lorsque mon père prit un peu de recul pour me regarder

- J'ai joué avec lui l'autre jour. Il adore les sucres !
- Alors c'est toi qui a chipé les morceaux de sucres dans le pot... Maman me le reprochait encore tout à l'heure que ça se vidait très rapidement depuis quelques jours.


Je lui montrais toutes mes dents. Il me reprit dans ses bras.

- Tu viens souvent alors ? Tu ne t'es jamais fait mal ??
- Non jamais. L'autre jour il a fait des cabrioles. Ca m'a fait peur mais quand il a vu que je pleurais il est venu chez moi me consoler !


Mon père ne me croyait pas fort. Mais le fait était là, je m'approchais et touchais Beau Brun comme je le voulais.

- Bon, tu ne diras surtout pas à Maman qu'on est venu ici à deux, d'accord ?? Et surtout pas que tu es rentrée dans le pré ! Imagines, si elle l'apprend, tu pourras plus jamais revenir ici tellement elle sera fâchée !

L'idée m'horrifia et je hochais de la tête, les yeux grands. Après ça, Papa me proposa d'aller caresser Beau Brun, sans lui et un peu partout sur son corps. Je m'approchais donc et Beau Brun releva la tête vers moi, fit deux pas en ma direction. Je lui donnais un sucre et commençais à la caresser. Il se laissa faire jusqu'à ce que j'arrive près de sa croupe où sa queue a commencé à fouetter l'air. Mon père me rappela à l'ordre et nous rentrions à la maison. Désormais, je partageais mon secret avec Papa et Beau Brun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 8:36



+ 4 BO
+ 3 % de confiance
+ 3 % de moral
+ 2 % de forme

approche de l'homme 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 22:04

la désensibilisation ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

vendredi 06 septembre 2013

Papa dit qu'il faut passer aux choses sérieuses maintenant. Il parle de débourrage, de mise en selle, de se soumettre à la volonté d'un cavalier... Je ne connaissais pas bien ce charabia mais j'espérais un jour pouvoir le comprendre et même répondre à mon père.

Le secret que je partageais avec mon père nous avais soudainement rendus très complices. Chaque minute passée sans maman nous profitions de parler de Beau Brun et je le suppliais d'y aller ! L'occasion ne s'y prêtait pas ce jeudi mais le vendredi, c'est le jour des pizzas ! Et jour de pizza veut dire que maman va faire son sport et revient le soir avec les pizzas ! L'occasion rêvée pour Papa et moi d'aller voir Beau Brun !

En arrivant à l'écurie, Papa fit un petit détour dans la sellerie pour prendre une brosse. Il me la donna et ensuite, on s'arrêtait devant la prairie de Beau Brun. Il s'accroupit pour être à ma hauteur.

- Alors fais attention, ce que tu vas faire avec Under c'est de la désensibilisation. À la fin, il va falloir qu'on puisse brosser et toucher Under partout où on le voudra.

Je hochai de la tête, réceptive à ses conseils. Il m'expliqua alors le système d'approche-retrait pour apprendre à Beau Brun à se faire toucher partout, à le désensibiliser comme il dit.

Ma formation terminée, je rentrais dans le pré et venais voir Beau Brun. Cette fois-ci, il ne vint pas jusque chez moi mais je pouvais m'en approcher. Il releva la tête quand j'étais à cinq mètre de lui et il fit un pas en ma direction, les oreilles en avant. Je lui tendais mon sucre habituel et alors je commençais à le caresser sur la tête. Puis j'allais sur son encolure, son épaule... son ventre. Je voyais mon père articuler "Arrête, en arrière !" de loin et m'exécutai. Le cheval qui avait mis ses oreilles en arrière était très alerte, la tête haute et fière, bien campés sur ses jambes. Je recommençais à le caresser aux épaules puis le ventre. Quand je voyais qu'il n'aimait pas, ce que je commençais à comprendre comme signes, je m'arrêtais un moment puis recommençais. Au final, j'ai pu toucher ses fesses quelques instants. J'effectuais la même chose de l'autre côté et mon père me rappela avant que je ne me décide à passer la brosse. Je revenais donc chez lui. Il me félicita et me déclara que c'était suffisant pour aujourd'hui. Nous passerions la brosse sur son corps un autre jour. Bon. Dommage. Pour une autre fois ! J'attendrai notre prochaine sortie avec l'espoir de passer plus de temps avec lui la prochaine fois.

(pre-débourrage caresser et brosser sur tout le corps Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 22:28



+ 3 Boutons d'Or
+ 3 % de confiance
+ 1 de moral
--> 2/10 des anciens résumés + 3/10 de celui-ci = 5/10 pré-débourrage caresser et brosser sur tout le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Jeu 12 Sep - 23:32

toute seule ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

samedi 07 septembre 2013

Quel plaisir les week-ends ! Mon premier week-end de l'année ! Et j'allais bien profiter de ce samedi pour faire la grasse matinée et aller voir Beau Brun dans l'après-midi ! En plus demain réunion de famille, fallait en profiter aujourd'hui !

- Maman, je peux sortir dehors ?
- D'accord mais ne va pas trop loin, hein. Je te fais confiance.
- Oui !


Je passe devant mon papa assis dans le fauteuil, on se regarde. Il me fait un clin d'oeil. Je souris. Une fois dehors, j'enfourche mon vélo et en route pour le manège. Je pédale, vite, vite, vite ! Je freine, tourne et dérape. Yeah ! Le vélo maintenant, ça me connait ! Je laisse tomber le vélo à terre et rentre dans la prairie. Beau Brun vient chercher son sucre au trot. Je le caresse, il se met à brouter et je refais l'exercice de désensibilisation. J'arrive à toucher ses fesses et sa queue. Juste au moment où j'attaquais les jambes j'entendais quelqu'un m'appeler. Je levais la tête et voyais mon père rentrer dans la prairie. Beau Brun partit d'un air nonchalant en le voyant arriver. Papa me donne une brosse et me conseille d'une fois un peu nettoyer ce crasseux ! Il s'écarte alors et je retourne voir Beau Brun, je lui enlève alors toute la boue avec la brosse dure. Mais tout ne part pas. Après, je tente de passer la brosse sur les pattes du cheval... Oups ! C'est vrai, il a des jambes ! A chaque fois que je pose la brosse il bouge la jambe, plie de le genou, tourne la tête et me regarde. Je recommence. Au bout d'une dizaine de minutes j'ai pu brosser ses deux jambes avant mais n'ose pas encore faire les jambes arrières. Je lui donne un sucre et lui dit au revoir. Papa m'accueille dans ses bras. Il me félicite et me conseille de retourner à la maison pour pas que Maman ne se doute de quelque chose. Lui, il parlerait encore une bonne demi-heure avec le gérant du manège. Ok, ça marche... Retour à la maison.

Maman ne s'est douté de rien. On est les rois des secrets, Papa et moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Ven 13 Sep - 0:00

+ 2 BO
+ 2 % de confiance
+ 1 % de moral

6/10 être brossé et caresser sur tout le corps ( la brosse dure est acquise (; )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Ven 13 Sep - 10:05

une question ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

lundi 09 septembre 2013

Nous avions trouvé une nouvelle astuce pour aller s'occuper de Beau Brun ce jour-là. En réalité, c'est plutôt Papa qui avait trouvé la bonne idée ! Il avait promit à ma mère qu'il irait s'occuper de l'étalon puis aller me chercher et faire des courses avec moi. Sauf que lorsqu'il est venu me chercher, il venait d'avoir fait ses courses et... coucou Beau Brun chéri!!

En arrivant à l'écurie, nous avons pris différentes brosses. Et nous sommes aller à deux dans l'écurie. Papa a tenté de s'approcher une enième fois de Beau Brun sans trop de succès. Il me conseilla de loin. Comment brosser avec l'étrille, la brosse dure et la brosse douce. Je pouvais même passer sur les jambes de Beau Brun. Il adorait aussi qu'on fasse sa tête ! Haha, le coquin ! Puis la phase plus compliqué... Les pieds. Il fallut à mon père me dire mille et unes phrases pour que je comprenne comment mettre mes mains, comment réagir. La première fois que je réussis à prendre le pied de Beau Brun, il l'a reposé directement. Deuxième fois je tint plus fermement. Et grattais un peu la saleté sans oser trop toucher à cause de ce qu'appelait Papa la fourchette.. J'ai essayé les autres pieds avec grand succès ! Je caressais Beau Brun et mon père retenta de s'approcher. La limite fut d'un mètre, après, Beau Brun mettait ses oreilles en arrière et montrait son mécontentement par d'autres divers signes comme le fouaillement de sa queue, grincement de dents...
Je félicitais l'étalon en tapotant son encolure.

- C'est bon pour aujourd'hui Kategana, on va le laisser là-dessus.

Je hochais de la tête et nous sommes rentrés dans la voiture. En chemin mon père me posa une question. Les mains sur le volant, le regard loin pour rester attentif à la route.

- Au fait... Tu aimes les chevaux Kategana ? Ou seulement Under ?
- J'adore Beau Brun ! Mais les autres aussi, ils sont trop beaux !!!
- Et... tu monterai à cheval si on te le proposerait ?
- Ohhh ouuuuiiiiii !!! J'aimerai trooop monter à cheval !! Comme les cowboyys !!


Petit éclat de rire venant de mon père. Il me sourit en quittant la route deux minutes des yeux. Je lui rendis un sourire encore plus radieux et devint en une fois presque intenable sur la banquette du siège. En arrivant à la maison, mon père éteignit le moteur mais il attendit deux minutes avant de sortir de la voiture.

- Je vais essayer d'en parler à maman... On trouvera peut-être bien un moyen pour que tu puisses monter à cheval mais surtout, surtout n'en parles pas encore à maman ! Rappelles-toi... Si elle comprend que tu es venu voir Beau Brun plusieurs fois avec moi... Tu ne pourras sans doute plus jamais le voir.

Je concluais le marché, partagée entre l'impatience de pouvoir monter à cheval et la peur de ne peut-être plus jamais revoir Beau Brun si je gaffais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Dim 15 Sep - 6:25

+ 3 BO
+ 3 % de confiance
+ 2 % de moral

9/10 caresser et brosser sur l'entièreté du corps --> Il ne manque que le peigne pour les crins (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Dim 15 Sep - 8:21

la routine s'installe ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

mercredi 11 septembre 2013

Tout comme le mercredi passé, Papa et moi nous nous retrouvions seuls à la maison. Maman ne devrait revenir qu'en après-midi vers 16h. Encore une occasion pour aller voir Beau Brun ! Arrivés au manège, mon père a décider de prendre un licol ainsi que les brosses de la dernière fois. Il a tout transporté dans une boîte qu'il m'a seulement donné une fois arrivés au pré.

Beau Brun fut content de me voir. Je le caressais, un sucre et puis je le brossais ! Il continuait alors à brouter, faisant fouetter sa crinière de temps en temps. Mon père s'approcha petit à petit selon l'humeur de Beau Brun mais il ne semblait pas enclin à la gentillesse aujourd'hui. A partir de deux mètres, il fit semblant de vouloir l'attaquer et mon père resta sagement à cette distance là. Je faisais l'étrille, brosse dure, douce et puis curer les pieds. Mon père me dit que je pouvais pousser plus fort dans les pieds et c'est là que, je compris ce qu'était la fourchette qui se voyait bien mieux. Puis, l'ayant oublié l'autre jour, je démêlais sa crinière avec une autre brosse. On aurait même dit la brosse à cheveux de maman que je lui empruntais toujours le matin avant d'aller à l'école ! Et je m'amusais à faire des petites tresses dans sa crinière mais elle n'était pas très longue !
En réalité, je ne savais pas encore comment faire des vraies tresses ça ressemblait plus à une mèche entortillée sur elle-même à la limite d'une dread loggs haha.

Je revenais vers Papa et il me tendit des lanières en cuir.

- C'est un licol, tu dois le mettre comme ça. Tiens là, c'est le nez du cheval qui passe par là et ça, tu dois le passer derrière ses oreilles... Tu as compris ?

J'essayais de visualiser la chose... Un peu dure. Je prenais le licol et m'approchais de la tête de Beau Brun. Je me perdais dans les lanières et je mis le licol à l'envers la première fois. Heureusement, j'avais mon père pour me corriger et dix minutes après, Under avait un licol. Je pense qu'en réalité, il devait déjà un peu le connaître, le licol. Cependant, il agita un peu sa tête de bas en haut et de haut en bas.

- Il finira par s'habituer. Laissons-le avec jusqu'à la prochaine fois. Après, nous tenterons de le diriger avec. Allez viens, maman va bientôt revenir et tu dois encore faire tes devoirs !

Je hochais de la tête et nous sommes alors rentrés à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Dim 15 Sep - 8:28

Un licol en cuir au pré, j'aurai trop peur qu'il s'abîme Razz

+ 2 BO
+ 5% de confiance
+ 2% de moral

10/10 caresser et brosser sur tout le corps
2/5 porter un licol et suivre en longe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Mar 17 Sep - 7:03

mise au clair ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

samedi 14 septembre 2013

Ma barbie en main, je lui faisais changer de vêtements. Je lui mettais une magnifique robe de bol rose clair. Je prenais Ken dans l'autre main, déjà habillé d'un sobre costard-cravate. Je les imaginais se tenant la main et allant à un bal de fin d'année...
- Kategana ! On a quelque chose à te dire ! Viens ici.
Ma mère. En une fois, mon coeur tambourinait dans ma poitrine. Aurait-elle découvert le pot-aux-roses ? J'espérais pas ! Pitié que Papa ai gardé notre secret !! Sinon, je ne lui referai plus jamais confiance !

Je sortais du salon et retrouvais mes parents assis à la table de la cuisine. Mon père me regardait, d'un air plutôt confiant. Ma mère avait baissé la tête, elle regardait la table d'un air absent. Ses cheveux cachaient une partie de son visage et l'assombrissaient. Je ne savais pas quoi penser. Bonne ou mauvaise nouvelle ?
Maman se redressa, passa une main dans ses cheveux pour les mettre derrière ses oreilles.
- Bien, viens t'asseoir à côté de moi Kategana.
Je m'exécutai alors et je trépignais sur la chaise juxtaposée à la sienne.
- Papa m'a dit que tu voudrais voir des chevaux plus souvent... Et peut-être monter aussi ?
Mon regard qui était jusqu'alors fixé sur ma mère se déroba vers mon père. J'eus un instant une hésitation avant d'acquiescer.
- Oui, j'aimerais bien...
Je baissais la tête, un peu intimidée. Comment ma mère réagirait-elle ? Je l'entendais soupirer puis s'accouder à la table, la tête entre les mains, ses cheveux cachant son visage.
- Bon et bien... D'accord. Mais interdiction d'aller voir ce cheval fou !!! Compris Michel ?
On était comme des gosses. Enfin, j'en étais encore une mais mon papa semblait l'être aussi, il hochait béatement de la tête, tel un enfant de mon âge devant sa maman fâchée.
Nous n'aurions jamais osé contrarié ma mère je pense... C'est donc ainsi que se terminait la discussion. Je me demandais donc ce que devait bien me préparer mon père...

Durant l'après-midi, je prenais discrètement une pomme dans le fruitier et partait sur mon vélo voir Beaun Brun. Il avait encore son licol. Je rentrais dans la prairie et le cheval prit conscience de ma présence. Il se dirigea vers moi dans un trot élégant. Je lui caressai le chanfrein lorsqu'il baissa la tête vers moi mais il la releva vivement, pas encore habitué. Je lui souriais. Je prenais le licol en bas, sous la tête et marchait quelques mètres avec le cheval. Il me suivait docilement, les oreilles pivotant sur le haut de sa tête. Il devait sûrement être curieux. Au bout d'un moment, je lâchais et partais en courant d'un coup. Le cheval partit dans l'autre sens, en faisant des bonds et coups de cul. Il galopa ensuite dans toute sa prairie, d'un coin à un autre avant de revenir vers moi, avec un oeil vif mais l'air très fier de lui. Je lui donne la pomme, lui caressais l'encolure. Il fouilla mes poches à la recherche d'une autre friandise. Seulement, il n'y avait plus rien... En désespoir de cause, il se remit à brouter l'herbe à côté de moi. Je le regardais, rêveuse... Je m'imaginais déjà le monter, parcourir des déserts, nager dans des rivières avec lui... Qu'avait voulu dire ma mère lors de notre discussion ? Je n'avais pas très bien compris... Je verrai bien, sans doute... un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Mar 15 Oct - 22:22

départ en voyage ;
. . .. ... . .. ... ... . .. ..  .  . ..  . . . ... .....

dimanche 29 septembre 2013

En ce jour de mi-septembre, nous étions assis autour d'une table, une assiette qui contenait encore quelques vestiges d'un ancien repas, un couteau et une fourchette devant les yeux. Nous avions fini notre repas du soir. J'entendais Papa soupirer puis, tout en regardant ma mère, parler.
- Je vais aller me préparer alors. Faire mes valises.
Ma mère hochais doucement de la tête avant de poser ses yeux sur moi.
- Pourquoi tu fais tes valises, Papa ?
- Parce que je vais devoir partir. Je prends des vacances en quelques sortes.

Je trouvais ça trop nul ! Cela voulait dire que je n'allais plus pouvoir aller voir Beau Brun avec lui avant qu'il ne revienne... Mais quand reviendrait-il ?
- Tu pars quand ? Et reviens quand, Papa ?
- Je me mets en route demain matin. Je reviendrais sans doute dans deux semaines, plus ou moins.


Cette nuit-là, je n'avais pas très bien dormi. Je me voyais très mal passer ces deux semaines seules. Et imaginons que maman découvre notre secret en son absence ? Habillée de mon pyjama, j'étais assise sur le rebord de ma fenêtre. Dehors, il devait faire très froid. Je regardais le ciel s'assombrir petit à petit. Puis, des gouttes de pluie sont tombées et je les entendais tomber sur le toit et la vitre. Je me suis recouchée et je me suis endormie, tant bien que mal.
Le lendemain fut encore plus douloureux. Au matin, Papa est parti. Il n'a même pas pris le déjeuner avec nous. À peine réveillée, je le voyais sur le seuil de la porte, me faire signe au revoir et la porte était fermée... J'ai râlé toute la journée. (Quoi? moi? Râler souvent ?? nooon...)

Je me suis éclipsée dans le jardin l'après-midi... Et j'ai pleuré. Et de rage, je me suis levé de mon rocher et j'ai couru jusqu'à en perdre haleine. Instinctivement, j'avais été en direction de l'écurie et j'ai retrouvé Beau Brun dans son pré. Je suis venue le voir, en passant à travers les fils. Comme à son habitude il est venu vers moi, curieux. Il avait l'air tout content, et ne comprenait tout simplement pas. En découvrant que mes mains étaient vides, il tentait de trouver des bonbons dans mes poches. Je reniflais lorsque je sentais mon nez qui coulait à force de pleurer et Beau Brun releva la tête, il tendit son encolure pour venir me chatouiller le visage avec son nez pleins de petits poils. Et je ris. Et sur le moment même, je m'en voulais de rire. Mais en sentant le souffle chaud du cheval caresser mon visage, le sourire persista. Et j'éclatais en sanglot une enième fois en encerlant la tête de Beau Brun. Il n'apprécia pas vraiment et du coup, recula vivement. Sur le moment j'étais un peu déçue mais me rendait compte qu'au fond, on est pas seul sur Terre... Tout ne peut pas plaire à tout le monde et il faut savoir accepter les choix des autres... Surtout des animaux. Je caressais le bai, pleine d'une viguuur tout à fait nouvelle... Je me sentais... différente...

En revenant à la maison, je ne râlais plus vraiment, mais je m'enfermais la soirée dans ma chambre, juste pour... réfléchir... Et apprendre à accepter.


Dernière édition par maioral le Sam 19 Oct - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Admin
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 28/04/2013

Informations
Boutons d'Or: 0
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Mer 16 Oct - 8:37

mise au claire.

+ 3 BO
+ 4 % de confiance
+ 5 % de moral

J'attends que le suivant soit terminé (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://galoupet.forumgratuit.be
maioral

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 30/08/2013

Informations
Boutons d'Or: 77
Bons saillies: 0

MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   Sam 19 Oct - 9:09

J'ai fini le deuxième résumé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▬ Under en prairie   

Revenir en haut Aller en bas
 
▬ Under en prairie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La prairie
» Panicum Prairie Sky, réveil tardif ?
» ma prairie
» Tontes de gazon, pelouse, prairie !!!
» DECO CHAMBRE PRAIRIE POUR FILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galoupet :: Alentours :: Les prairies-
Sauter vers: